Non classé

Les obligations d’un cabinet d’outplacement

 

formation2

 

Un cabinet d’outplacement est chargé d’aider un employé en rupture de contrat de travail à retrouver un nouveau poste au sein d’une autre organisation. Toutefois, ce genre de cabinet se dote d’une obligation de moyens, et non d’une obligation de résultat. Il ne peut donc pas garantir un nouvel emploi à ses clients.

 

Les obligations pour la recherche d’emploi

La première obligation d’un cabinet d’outplacement est de dresser le bilan professionnel de l’employé. Il faut établir son profil pour connaître les offres qui lui sont compatibles. Il faut noter que tous les dossiers qui sont confiés au cabinet doivent être traités de manière confidentielle. Le cabinet doit donc soumettre le maximum d’offres au candidat, mais il faut qu’elles correspondent à ses attentes et à son profil. Il est inutile de présenter des offres qui exigent des profils qui ne sont pas adaptés au candidat, ou d’autres qui ne correspondent pas à ce qu’il souhaite obtenir, à moins qu’elles fassent partie des postes conseillés par le cabinet. Par ailleurs, si le service d’outplacement est financé par l’ancien employeur, le cabinet ne doit pas suspendre ni arrêter ses prestations, même s’il n’a pas encore reçu de paiement. Il se doit de fournir ses services au travailleur, et de recourir à l’entreprise qui l’a recruté pour le paiement de ses factures. L’employé ne doit pas être lésé par les soucis administratifs entre le cabinet et son ancienne entreprise.

 

Les obligations après une prise de poste

D’une manière générale, le service d’outplacement pour un individu dure un an, sauf stipulation contraire exprès. Dans ce délai, si l’emploi trouve un poste, le cabinet doit d’abord lui restituer son dossier à sa demande. Cependant, dans le cas où le travailleur perd son nouveau poste dans un délai de 3 mois, il peut se tourner vers le cabinet d’outplacement pour continuer à bénéficier de ses services, du moment que la durée initiale d’un an n’a pas été atteinte. Si les prestations fournies ont déjà dépassé ce délai, ou si le travailleur a occupé un nouveau poste pendant plus de 3 mois, la mission du cabinet touche à sa fin et il n’a plus d’obligation envers le salarié. Durant toute la mission, il faut noter que le cabinet ne doit pas interférer dans les négociations éventuelles entre un recruteur et un travailleur. Il doit seulement les mettre en relation, mais les décisions finales leur appartiennent.

Un consultant outplacement a plusieurs obligations envers le travailleur qui utilise ses services, notamment au niveau de la recherche d’un nouvel emploi. Cette prestation a une durée limitée dans le temps, et tant qu’elle n’est pas dépassée, le cabinet se doit d’aider le travailleur dans ses recherches, en présentant les offres disponibles et en délivrant les conseils qui peuvent être utiles.

 

Droithumainenaction |
2aletwinningejournal |
Cheminots59 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des voyants pas comme les a...
| How to improve your interne...
| The way to raise your web s...